Triton

Alors que Spotify devient le maître incontesté des répertoires de podcasts, Google est à la traîne

Actualités

Vendredi 24 sept. 2021 11h55 AM Heure de l'Est | Johan Moreno

Alors que Spotify devient le maître incontesté des répertoires de podcasts, Google est à la traîne

Selon des données récentes de Buzzsprout Spotify est le nouveau maître des répertoires de podcasts.

Un peu plus d’un tiers (31,7 %) de tous les auditeurs de podcasts ont utilisé Spotify pour accéder à leurs émissions préférées, soit près de 25 millions de téléchargements en août 2021.

Derrière Spotify se trouve Apple Podcasts, l'application de diffusion de podcasts par défaut sur tous les appareils iOS. Apple a capturé 21,1 millions de téléchargements le 2021 août, soit 26,9 % de part de marché.

Google Podcasts est à la traîne par rapport à la concurrence, avec 2,9 % de téléchargements, soit environ 2,2 millions. Il convient de remarquer que Google Podcasts est préinstallé sur de nombreux appareils Android et qu'il est même suggéré par défaut comme application d'écoute de podcast.

Juste derrière Google Podcasts se trouve Castbox, un répertoire qui produit également ses propres podcasts, avec 2.258.895 téléchargements. La différence de téléchargements entre Google Podcasts et Castbox n’est que de 32.176.

Ces résultats pourraient suggérer que les investissements de Spotify et d'autres concurrents dans le monde du podcast, qui ont impliqué plusieurs acquisitions et d'énormes paiements aux créateurs de contenu, portent leurs fruits. Cela pourrait également signifier que l’application de podcast de Google relancée en 2018, n’a pas créé l'attraction escomptée.

Avant cela, en 2016, Google avait ajouté un répertoire de podcasts à Search. Plus tard la même année, ils ont ajouté des podcasts au service de streaming musical, Google Play Music. Google a ensuite intégré Google Play Musique à son nouveau service YouTube Music, lancé deux ans plus tard, en 2018. Cependant, YouTube Music ne propose pas de podcasts.

Ari Lightman, professeur de médias numériques et de marketing au Heinz College de l'Université Carnegie Mellon, pense que les concurrents ont pu accroître leur part de marché plus rapidement que Google, car la diffusion de podcasts était une extension naturelle de services, comme Spotify.

« Spotify, en tant que plateforme multimédia de streaming, avait une extension logique sur le marché des podcasts et a pu acquérir des fournisseurs de podcasts et des applications de support, notamment Gimlet, Anchor, Parcast, The Ringer et maintenant Megaphone, leur offrant un écosystème complet autour de la diffusion de podcasts ainsi que la monétisation », a-t-il déclaré. « Leur expérience dans la création de communautés et leurs recommandations sur le streaming de contenu, leur permettent de se différencier davantage. Google est entré lentement dans cet espace et beaucoup de ses utilisateurs ont trouvé d'autres applications pour accéder aux podcasts. »

Sharon Taylor, directrice générale de Triton Digital, a déclaré que cela se résumait à différentes priorités commerciales entre les entreprises.

« Toute l'activité de Spotify est dédiée à l'audio, ce qui signifie qu'ils se concentrent sur l'augmentation du nombre d'utilisateurs de podcasts dans leur application audio qui est déjà populaire », a-t-elle déclaré. « Google a des unités commerciales très isolées et a historiquement misé sur toutes à la fois - c'est pourquoi il leur a fallu si longtemps pour fermer Google Play et faire de Google Podcasts le seul moyen de consommer des émissions. L'activité de Google se cherche et nous commençons à y constater une augmentation de la consommation de podcasts. »

Pour voir l'article complet, rendez-vous sur https://www.forbes.com/sites/johanmoreno/2021/09/23/as-spotify-becomes-the-top-dog-in-podcast-directories-google-lags-behind/?sh=63dfe458675b

Triton